mercredi 27 février 2013

CHIFFRES, NOMBRES ET SYMBOLES DANS LA BIBLE

"Sans la Bible nous ne pourrions savoir ce qui est juste ou ce qui ne l'est pas. Toutes choses les plus désirables pour le bonheur de l'homme, ici-bas et au delà, y sont dépeintes."( Abraham Lincoln)

Le récit biblique est ponctué de chiffres et de nombres. Parmi ceux-ci, on en trouve qui sont utilisés uniquement  pour préciser des quantités.
Cependant, certains chiffres ont un deuxième sens : le sens symbolique.  Un chiffre symbolique est celui qui exprime, non pas une quantité, mais une idée, un message distinct de lui, qui le dépasse et le déborde.  Bien que la Bible n'explique jamais ce que symbolise chacun des chiffres, les spécialistes ont réussi à découvrir certaines de leurs significations symboliques et ont pu ainsi éclairer de nombreux épisodes bibliques.
Cette réflexion n’a rien à voir avec la numérologie ou la voyance, c’est simplement un enseignement biblique sur le sujet. Il nous aidera à mieux comprendre le message de Dieu dans les saintes écritures.

Le chiffre 1 : Unicité

UN seul Dieu, unique, qui règne dans les cieux, le « Je Suis »

Le chiffre 2 : Contraste, dualité

Jour et nuit
Homme et femme
Bien et le mal
Ancien testament et nouveau testament
Le ciel et la terre.

Le chiffre 3 : Plénitude, totalité

a)      Plénitude de Dieu : Trinité Sainte Père, Fils et Saint Esprit
b)      Temps : passe, présent, futur
c)      Homme : corps, âme, esprit

Les 3 fois où Pierre renia Jésus symbolisent toutes les fois où Pierre a été infidèle à son Maître.
Les 3 tentations que Jésus subit de la part du diable, représentent toutes les tentations auxquelles il dut faire face, au cours de son existence terrestre.

Le chiffre 4 : Le monde, perfection de la création et des œuvres de Dieu

a)      4 points cardinaux = 4 horizons
b)      4 évangiles du nouveau testament
c)      4 fleuves qui arrosaient le jardin d’Éden (Gen 2, 10 -14)
d)      Les quatre anges destructeurs debout aux quatre coins de la terre. (Ap 7,1)
e)      4 éléments de la nature : Eau, Mer, Terre et Air
f)        4 vertus cardinales de l’Église catholique: Prudence, Justice, Force et Tempérance.

Le chiffre 6 : Le chiffre de l’Homme

a)      L’homme a été crée le 6ieme jour (Gen 1, 31)
b)      Les 6 actes charitables à accomplir par l’homme :
 1) visiter les malades,
 2) désaltérer les assoiffés,
 3) nourrir les affamés,
 4) visiter les prisonniers,
 5) vêtir ceux qui sont nus.
 6) accueillir les étrangers.

Le chiffre 7 : Le chiffre de la perfection divine et spirituelle

a)      Les 7 paroles de Jésus prononcées sur la croix:
  1) Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? Matthieu 27.46.
  2) Te seras aujourd'hui avec moi dans le paradis. Luc 23.43.
  3) Père, je remets mon esprit entre tes mains. Luc 23.46.
  4) Père, pardonnes-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. Luc 23.34.
  5) Mère, voilà ton fils, (à Jean): Voilà ta mère. Jean 19.26.
  6) J'ai soif. Jean 19.28.
  7) Tout est accompli. Jean 19.30.
b)      7 jours de la semaine
c)      Dans l'Apocalypse, on parle de 7 lettres envoyées aux sept églises ; de 7 sceaux ; de 7 trompettes qui proclament des décrets divins qui feront, en leurs temps, tomber 7 plaies sur le monde ; de 7 signes, dont l'un est le dragon à 7 têtes ; chaque ceinte de 7 diadèmes ; de sept anges recevant 7 coupes.
d)      7 dons de l’Esprit Saint : Sagesse, Intelligence, Conseil, Force, Science, Piete, Crainte de Dieu
e)      7 sacrements : Baptême, confirmation, eucharistie, pénitence, onction des malades, ordre, mariage
f)       7 peches capitaux : orgueil, envie, colère, impureté, gourmandise, paresse


Le chiffre 10 : Le chiffre de l’ordre parfait et responsabilité de l’Homme envers Dieu

a)      10 commandements
b)      10 plaies d’Égypte, Exode 3 à 12

Le chiffre 12 : Le chiffre de l’élection souveraine de Dieu : symbole du nouveau peuple de Dieu

a)      Les douze fils de Jacob, Genèse 46.8-25.
b)      Les douze tribus d'Israël: Juda, Ruben, Gad, Aser, Nephtali, Manassé, Siméon, Lévi, Issacar, Zabulon, Joseph et Benjamin, Apocalypse 7.5 8.
c)      Les douze apôtres, Simon appelé aussi Pierre, André, Jacques et Jean fils de Zébédée, Philippe, Barthélemy, Thomas, Matthieu, Jacques fils d'Alphée, Jude ou Thaddée, Simon le Cananéen ou le Zélote, et Judas Iscariote, remplacé après l'Ascension par Mathias, Luc 6.12.16.
d)      Dans l'Apocalypse: les douze portes de perles de la Cité céleste, Apocalypse 21.12 ; les douze assises du rempart de la Cité céleste, Apocalypse 21.19 20 ; les douze étoiles de la couronne que porte la femme, Apocalypse 12.2; l'arbre de vie produit douze fois des fruits, chaque mois, Apocalypse 22.2.

 Le chiffre 40 : Le chiffre de l’épreuve conduisant a la maturité spirituelle. C’est le temps du façonnage du cœur par Dieu

a)      Le Déluge se prolonge pendant 40 jours et 40 nuits c'est-à-dire le temps du passage à une humanité nouvelle.
b)      Les Israélites séjournent 40 ans dans le désert, le temps nécessaire pour que la génération infidèle soit remplacée par une autre, nouvelle.
c)      Moïse reste et jeune 40 jours sur le mont Sinaï et Elie marche durant 40 jours pour y parvenir le temps au terme duquel leurs vies seront modifiées.
d)      Le prophète Jonas passe 40 jours à annoncer la destruction de Ninive afin de donner aux habitants le temps de changer de vie.
e)      Jésus passe 40 jours et 40 nuits dans le désert et jeûnera 40 jours pour marquer son passage de la vie privée à la vie publique.
f)       Saul, David et Salomon ont regne pendant 40 ans

Le chiffre 666 : symbolise la plénitude de l'imperfection, du mal, la perdition

L’Homme qui se fait dieu (2 The 2, 3 -12)

La montagne : Le lieu par excellence de la rencontre avec Dieu

a)      Moïse monte sur la montagne du Sinaï et y reçoit les 10 paroles.
b)      Le prophète Elie ira jusqu'à «la montagne de Dieu qui est l'Horeb».
c)      Dans les évangiles, Jésus se retire dans la montagne pour prier. Il appelle aussi ses disciples sur la montagne : en ce lieu il les forme, car ils auront la charge de redire son enseignement à tous (Mat 5-7).
d)       C’est aussi «sur une haute montagne » que Jésus est transfiguré (Mat 17, 1- 2)

La mer : Le lieu des démons et des monstres marins

a)      Jésus apaise la mer déchaînée, il « ordonne à la mer de se taire », ce qui est une formule d'exorcisme. C'est par les mêmes mots que Jésus chasse les démons. Et la mer en furie s'oppose en fait, dans les évangiles, au passage des disciples avec Jésus, vers les païens.
b)      Le symbole ultime du mal, la bête de l’apocalypse (chap 13) surgit aussi de la mer.
c)      Le rituel du baptême d’immersion pratiqué par les premiers chrétiens reprend la double symbolique positive et négative de l’eau : la plongée dans l’eau symbolise la plongée dans la mort avec le Christ, la sortie de l’eau, la naissance à la vie nouvelle avec le Ressuscité.

Le désert : Le lieu des épreuves

a)      En s’appuyant sur la richesse des textes bibliques, le désert est un lieu d’épreuves et de victoires, lieu où l’on fait l’expérience de ses propres limites, de ses infidélités… mais encore plus profondément l’expérience de la miséricorde de Dieu et du pardon. Là se révèle le vrai visage de Dieu : un Dieu provident, un Dieu qui éduque, qui parle et se fait proche (Osée 2).

BONNE LECTURE!!!

CITA-IMAGE DU JOUR 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Soucis, commentaires,suggestions ou même demande d'informations? Ne pas hésiter!!!!

Enregistrer un commentaire